Bien manger l'été

Actualités santé

Ah l'été, prendre son petit déjeuner à l'ombre d'un pin parasol, manger du melon à tous les repas, se retrouver entre amis ...
Pourquoi ne pas profiter de cette période estivale pour varier vos habitudes alimentaires et découvrir de nouvelles saveurs ?
Mais attention, veillez à garder une alimentation modérée et équilibrée !

Quatre règles pour bien manger l'été :

  1. Consommez des aliments de saison
  2. Mangez plus léger
  3. Rafraîchissez-vous
  4. Buvez de l'eau

Que boire, que manger en été ? Le vrai du faux !

  • Il faut boire davantage quand il fait chaud - VRAI

Les pertes d'eau dues à la chaleur sont plus importantes l'été et encore davantage en période de canicule. Il faut donc boire régulièrement, sans attendre d'avoir soif entre 1,5 et 2 litres d'eau par jour.
Premières personnes concernées, les nourrissons et les personnes âgées. Ces dernières qui ne ressentent parfois pas la sensation de soif doivent se forcer à boire.
Quelques astuces si votre enfant ne veut pas boire, proposez-lui des gourdes amusantes ou des verres décorés à l'effigie de ses héros préférés. Peu importe, du moment que cela peut l'inciter à boire.

ASTUCE : garder avec vous une bouteille d'eau, à la maison, au bureau comme dans les transports.

  • Boire de l'eau fraîche, c'est mieux - FAUX

Même si l'eau fraîche donne une impression de fraîcheur, ça ne veut pas dire que l'organisme est pour autant plus hydraté. Les boissons fraîches désaltèrent plus rapidement et atténuent donc la sensation de soif plus vite, donc au final on boit moins.

ASTUCE : alternez les boissons glacées avec des boissons à température ambiante, ainsi vous allierez l'utile à l'agréable !

  • Les boissons chaudes sont à éviter - VRAI

Mieux vaut éviter le café et le thé en trop grande quantité car ils augmentent l'élimination de l'eau.
En période de canicule, on cherche à améliorer l'hydratation, pas la déshydratation !

ASTUCE : pensez aux tisanes ou aux thés peu infusés et buvez-les plutôt tièdes que brûlants. Ainsi, vous éviterez à votre organisme d'évacuer le trop plein de chaleur et donc de vous faire transpirer, ce qui vous ferait perdre de l'eau ...

  • On mise sur les plats froids  - VRAI

Mieux vaut privilégier les plats froids afin de ne pas faire travailler inutilement l'organisme déjà fatigué de vous maintenir à bonne température toute la journée.
En privilégiant des aliments riches en eau comme les fruits et légumes, vous aidez votre corps à rester bien hydraté.
Bonne nouvelle, en période de grosse chaleur, on peut se permettre de craquer sur les glaces, préférez quand même les sorbets. Non seulement, ils sont plus riches en eau, mais en plus, ils sont moins caloriques. 

ASTUCE : évitez de faire fonctionner four et plaques chauffantes car cela fait augmenter la température dans votre cuisine et donc la température corporelle.

  • L'alcool désaltère - FAUX

L'alcool est un faux ami. Non seulement il n'hydrate pas, mais surtout il déshydrate ! Il est donc à proscrire totalement en cas de chaleur.

  • On se méfie du sel - VRAI

Il est important d'éviter les aliments trop salés lorsque le thermomètre grimpe. Certes, ils favorisent la soif et donc l'hydratation, mais le sel accumulé retient l'eau et donc nuit à l'hydratation du corps.

ASTUCE : éliminez de vos repas par temps chaud les charcuteries, poissons fumés, chips, gâteaux apéritifs et fruits secs.

  • Gare à la chaîne du froid - VRAI

Si vous n'êtes pas hyper vigilant, vous risquez une intoxication alimentaire. Pensez à prendre un sac isotherme avant d'aller faire vos courses et rangez très rapidement vos surgelés et produits frais une fois arrivé chez vous.

ASTUCE : fiez-vous à la couleur et à l'odeur des aliments avant de les préparer. Ne laissez pas traîner dehors les aliments périssables (viandes, charcuteries, beurre ...)


Conseils pour éviter la déshydratation :

  • Proposez à boire aux personnes fragiles toutes les 20 minutes environ
  • Essayez de rester dans une pièce fraîche (volets fermés durant la journée), ou climatisée
  • Une fois le soleil couché, ouvrez les volets pour faciliter le passage de l'air. Si vous pouvez, dormez la fenêtre ouverte.
  • Portez des vêtements amples, en coton et de couleur claire
  • Rafraîchissez-vous plusieurs fois par jour à l'aide d'un brumisateur, d'un gant humide, ou passez carrément sous la douche, mais sans vous sécher ensuite
  • Ne sortez pas aux heures les plus chaudes de la journée
  • Limitez au maximum votre activité physique durant la journée
  • Restez en contact avec les membres de votre famille afin de proposer de l'aide si nécessaire

Conseils sur le bon usage du barbecue :

LES RISQUES

  • Les brûlures : elles surviennent en allumant ou en réactivant le feu avec de l'essence (retour de flamme) mais aussi en cas de contact direct avec un élément chaud (grille, cuve, basculement du barbecue ...)
  • Les intoxications : elles sont dues au monoxyde de carbone en cas d'utilisation dans un lieu confiné (garage, véranda). L'ingestion de produits allume-feu et l'inhalation ou l'ingestion de composés chimiques cancérogènes en sont les causes.
  • L'incendie : il se produit en cas d'installation près de matières combustibles (parasol, haie ...) ou de grand vent.

LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE

  • Installation : placer l'appareil sur un sol stable et à une distance raisonnable d'arbres et tenir toujours les enfants éloignés. 
  • Cuisson : la grille doit être au moins à 10 cm de la source de chaleur. Ne jamais déplacer le barbecue pendant son fonctionnement. Après usage, éteindre le feu avec de l'eau ou du sable, pour le gaz, fermer d'abord la bouteille puis les commandes.
  • Entretien : vider les cendres et les bacs de récupération des graisses, nettoyer les grilles avec une brosse métallique. 

BON À SAVOIR

Si vous avez entreposé votre appareil à gaz dehors sous une housse ou dans une cabane en bois, le "nettoyage de printemps" s'impose. Nettoyer et réviser avant de faire fonctionner. 

 

Publier un commentaire

Besoin d'aide ?

N'hésitez pas à prendre contact avec un conseiller Acoris Mutuelles :