Soleil, bronzage, UV

Actualités santé

Le soleil est bon pour le moral.
Il aide aussi à synthétiser la vitamine D, indispensable à l'absorption du calcium et du phosphore dans notre organisme.
Cependant, l'exposition au soleil accélère aussi le vieillissement de la peau et joue un rôle essentiel dans l'apparition des cancers cutanés dont la fréquence est en progression chez les patients les plus jeunes. Il est donc important de prendre les précaution adaptées.

PROTÉGEZ-VOUS

  • Préférez pour vous exposer au soleil les plages horaires avant 11 heures et après 16 heures, où l'intensité du soleil est moindre. Exposez-vous toujours de manière progressive.
  • Appliquez une crème solaire avec un indice qui corresponde à votre type de peau (au minimum 30), et renouvelez l'application toutes les deux ou trois heures. N'oubliez pas le nez, les oreilles, la nuque, l'arrière des genoux. Aucune crème écran total ne protège complètement des rayons
  • Portez un chapeau, des lunettes de soleil avec filtre anti-UV, vos yeux sont fragiles !
  • Les peaux les plus jeunes et les plus claires sont les plus sensibles. Pour les bébés : tee-shirt, chapeau, lunettes, crème écran total et gardez-les à l'ombre !

LE COUP DE SOLEIL

C'est une brûlure produite par les UV. La gravité dépend du type de peau, de la durée et de l'intensité de l'exposition, ainsi que de la localisation. La peau devient rouge, douloureuse, et quelques plaques peuvent apparaître. Le coup de soleil disparaît dans les jours qui suivent. Vous avez alors la peau qui pèle.

  • Arrêtez l'exposition, mettez-vous à l'ombre et buvez de l'eau en abondance, afin de combattre la déshydratation
  • Appliquez des crèmes apaisantes "après soleil" ou spécifiques pour les brûlures
  • Si des cloques apparaissent, ne les percez pas. Couvrez-les d'un pansement stérile
  • Si votre état général se détériore, consultez au plus vite un médecin

LE COUP DE CHALEUR

C'est une défaillance du système naturel de thermorégulation. Il touche surtout les enfants et les personnes âgées.

Conseils :

  • Réhydratez la victime, aspergez-la d'eau fraîche ou recouvrir son corps de serviettes humides (pour faire descendre la température) et installez-la à l'ombre dans un endroit aéré
  • Si elle est inconsciente, allongez-la sur le côté et alertez le Samu

L'INSOLATION

Des maux de tête après avoir fait bronzette au soleil ? C'est sans doute une insolation.L'insolation provient de l'irradiation solaire sur la tête et la nuque. La personne victime ressent une chaleur sur le visage, puis des céphalées avec une impression de malaise, éventuellement une oppression thoracique, des nausées ...

Conseils :

  • Portez un chapeau de couleur claire lorsque vous vous exposez
  • Évitez de faire la sieste au soleil, notamment après le repas

PROTECTIONS ET LAITS SOLAIRES

Indispensables pour préserver sa peau des méfaits du soleil, les produits solaires neutralisent les rayons ultraviolets avec des ingrédients efficaces.
Existe-t-il une crème solaire parfaite, qui protège de tous les rayons et nous permettre de dorer longtemps au soleil sans aucun risque ? La réponse est non : l'écran total n'existe pas. 
Depuis son invention dans les années 30, la crème solaire est cependant devenue très performante. Opter pour un indice 50+ (très haute protection) en conditions extrêmes (en montagne, en mer) lorsque vous ne pouvez pas vous abriter du soleil. Dans les autres situations, un indice 30 (haute protection) peut suffire.


BON À SAVOIR

  • Le soleil est plus fort sous les tropiques
  • Plus on monte en altitude, plus l'index UV est important
  • À midi, les rayons sont verticaux, donc plus agressifs
  • L'été, le soleil est plus fort que l'hiver
  • Le réverbération sur des surfaces claires (neige, eau, sable) augmente l'intensité des rayons

Attention, certains médicaments peuvent provoquer une sensibilisation au soleil. Évitez d'appliquer un déodorant, du parfum ou un produit parfumé avant d'aller au soleil, des réactions, des allergies ou même des brûlures peuvent survenir.

Publier un commentaire

Besoin d'aide ?

N'hésitez pas à prendre contact avec un conseiller Acoris Mutuelles :