Canicule

Actualités santé

Comme chaque année, du 1er juin au 31 août, Santé Publique France coordonne le Système d'alerte canicule et santé en étroite collaboration avec Météo-France. ACORIS Mutuelles vous propose des recommandations et conseils simples à adopter par tous.

La canicule est définie comme un niveau de très fortes chaleurs le jour et la nuit pendant au moins trois jours consécutifs. La définition de la canicule repose donc sur deux paramètres : la chaleur et la durée.

Ma santé peut être en danger quand ces 3 conditions sont réunies :

  • il fait très chaud
  • la nuit, la température ne descend pas, ou très peu
  • cela dure plusieurs jours.

Quels sont les risques liés à la canicule ?

L'exposition d'une personne à une température extérieure élevée, pendant une période prolongée, sans période de fraîcheur suffisante pour permettre à l'organisme de récupérer, est susceptible d'entraîner de graves complications.

  1. la chaleur fatigue toujours
  2. elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur
  3. les périodes de fortes chaleurs sont propices aux pathologies liées à la chaleur, à l'aggravation de pathologies préexistantes ou à l'hyperthermie

La chaleur est surtout pénible :

  • quand le corps ne s'est pas encore adapté (au début de la vague de chaleur)
  • quand elle est humide (la sueur ne s'évapore pas) et qu'il n'y a pas de vent (la vapeur d'eau reste comme "collée" à la peau)
  • quand la pollution atmosphérique vient ajouter ses effets à ceux de la chaleur.

Des gestes simples permettent d'éviter les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

Quels sont les personnes à risque ?

Les personnes âgées de plus de 65 ans

Lorsque l'on est âgé, le corps transpire peu et il a donc du mal à se maintenir à 37°C. C'est pourquoi la température du corps peut alors augmenter : on risque le coup de chaleur (hyperthermie - température supérieure à 40°C avec altération de la conscience).

Les nourrissons et les enfants, notamment les enfants de moins de 4 ans

En ce qui concerne l'enfant, le corps transpire beaucoup pour se maintenir à la bonne température. Mais, en conséquence, on perd de l'eau et on risque la déshydratation.

Les femmes enceintes sont particulièrement concernées par les gestes de prévention qui sont à suivre avec attention.

D'autres personnes sont également susceptibles d'être plus à risque en période de canicule :

  • les personnes confinées au lit ou au fauteuil
  • les personnes souffrant de troubles mentaux (démences), de troubles du comportement, de difficultés de compréhension et d'orientation ou de pertes d'autonomie pour les actes de la vie quotidienne
  • les personnes avant une méconnaissance du danger
  • les personnes souffrant de maladies chroniques ou de pathologies aigües au moment de la vague de chaleur
  • les personnes en situation de grande précarité
  • les personnes sous traitement médicamenteux 
  • les sportifs
  • les travailleurs manuels, travaillant notamment à l'extérieur

Pour toutes ces raisons, ACORIS Mutuelles a décidé d'aller sur le terrain en vous proposant quelques conseils :

  1. Ne pas avoir soif ne signifie pas que le corps n'a pas besoin d'eau ! 💧 En période de canicule pensez à boire au minimum 1,5 litre d'eau chaque jour !
  2. Évitez toute activité physique aux heures les plus chaudes et ne sortez qu'en début et fin de journée aux heures les plus fraîches ! ☀🌙
  3. Vous pouvez refroidir une pièce par évaporation d'eau, il suffit de placer de la glace devant un ventilateur ! ❄

Publier un commentaire

Besoin d'aide ?

N'hésitez pas à prendre contact avec un conseiller Acoris Mutuelles :