Canicule et fortes chaleurs

La prévention santé en conseils simples et pratiques

Comprendre et agir pour prévenir les risques

Les fortes chaleurs sont de retour.
Comment y faire face ?
Quels sont les bons gestes à adopter pour préserver notre bien-être et notre santé ?

EN BREF

  • buvez beaucoup d'eau
  • mangez suffisamment
  • limitez les efforts physiques
  • préférez les lieux frais

Se protéger avant

  • Les personnes âgées, isolées ou handicapées peuvent se faire connaître auprès des services municipaux pour figurer sur le registre communal afin que des équipes d'aide et de secours leur viennent en aide en cas de vague de fortes chaleurs.
  • S'organiser avec les membres de sa famille, ses voisins pour rester en contact tous les jours avec les personnes âgées, isolées ou fragiles. Ce geste d'aide mutuelle peut s'avérer décisif.
  • Faire une liste des lieux climatisés (au frais) où se rafraîchir près de chez soi et ouverts en été : grande surface, cinéma, musée, église ...
  • Constituer votre trousse réunissant le matériel nécessaire pour lutter contre la chaleur "trousse canicule" : brumisateur, ventilateur et thermomètre médical (non frontal)...
  • Apprendre à reconnaître les signaux devant déclencher l'alerte et les gestes à faire si besoin.
  • Ne pas hésiter à demander conseil à son médecin, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).

Se protéger pendant

Pour tous et tout particulièrement la femme enceinte, le bébé ou la personne âgée ou en situation de handicap.

Pendant une vague de canicule ou de forte chaleur, il est nécessaire de : 

  • boire régulièrement de l'eau
  • mouiller son corps et se ventiler
  • manger en quantité suffisante
  • éviter les efforts physiques
  • ne pas boire d'alcool
  • ne pas rester en plein soleil
  • maintenir son habitation au frais en fermant les volets le jour
  • passer du temps dans un endroit frais (cinéma, bibliothèque, supermarché ...)
  • donner et prendre des nouvelles de ses proches

En tant que personnes travaillant à l'extérieur.

Chez les travailleurs exerçant leur activité à l'extérieur, le corps exposé à la chaleur transpire beaucoup pour se maintenir à la bonne température. Il y a un risque de déshydratation.

1. Boire et manger

  • Boire au minimum l'équivalent d'un verre d'eau toutes les 15-20 minutes, même si l'on n'a pas soif.
  • Il ne faut pas boire sur son poste de travail quand celui-ci comporte des risques chimiques, biologiques ou de contamination radioactive. Il faut donc s'hydrater dans un local annexe, après hygiène des mains
  • Ne pas consommer de boisson alcoolisée
  • Éviter les boissons riches en caféine
  • Faire des repas adaptés aux situations de travail et suivant les recommandations. 

2. Se protéger

  • Porter des vêtements légers n'empêchant pas l'évaporation de la sueur (coton), de couleur claire si l'on travaille en extérieur
  • Éviter tout contact avec des surfaces métalliques exposées directement au soleil
  • Protéger sa tête du soleil (casque, casquette, chapeau...)
  • Éteindre le matériel électrique en veille de façon à éliminer toute source additionnelle de chaleur
  • Prudence en cas d'antécédents médicaux ou de prise de médicaments

3. Se rafraîchir

Il est essentiel de se passer régulièrement de l'eau fraîche sur le visage et sur la nuque.

4. Limiter les efforts physiques

  • Adapter son rythme de travail selon la tolérance à la chaleur et organiser son travail de façon à réduire la cadence
  • Ne pas s'affranchir pour autant des règles de sécurité
  • Réduire ou différer les efforts physiques intenses et reporter les tâches ardues aux heures les plus fraîches de la journée
  • Cesser immédiatement toute activité dès qu'apparaissent des signes de malaise : prévenir les collègues, l'encadrement et le médecin du travail. Ne pas hésiter à consulter un médecin. 
  • Faire cesser toute activité à un collègue présentant des signes d'alerte.

En tant qu'employeur.

Afin de limiter les accidents du travail liés aux conditions climatiques, quelques mesures s'imposent aux employeurs.

On citera notamment :

  • alléger la charge de travail par des cycles courts travail/repos (exemple : pause toutes les heures, modification des heures de travail aux heures les plus fraiches)
  • adapter l'organisation du travail, l'usage des aides mécaniques à la manutention est particulièrement recommandé en cas de fortes températures
  • distribution de bouteilles d'eau, pause en zones fraîches ...

Par ailleurs, c'est en ce sens qu'a été publié un décret relatif à la protection des travailleurs exposés à des conditions climatiques particulières.

Désormais, tout employeur doit :

  • intégrer au "document unique" les risques liés aux ambiances thermiques
  • dans le secteur du BTP, mettre à disposition des travailleurs un local de repos adapté aux conditions climatiques ou aménager le chantier de manière à permettre l'organisation de pauses dans des conditions de sécurité équivalentes.

Se protéger après

Pour les personnes âgées.

Si l'on ressent le moindre inconfort, ne pas hésiter à demander de l'aide à ses voisins et, si nécessaire, à contacter son médecin traitant ou le centre 15 (SAMU) en cas d'urgence.

Canicule info service

Plateforme téléphonique "canicule info service" au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France) ouvert en cas d'épisode de forte chaleur, tous les jours de 9h à 19h.

Publier un commentaire

Besoin d'aide ?

N'hésitez pas à prendre contact avec un conseiller Acoris Mutuelles :